AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTERSTELLAIRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: INTERSTELLAIRE.   Sam 11 Avr - 22:55

joe 19 ashley moore (sophy)
Code:
- ashley moore + (remi belle)
:wot:
hermione, belle (18)

- et dans mon cœur c'est la débâcle
les hautes lumières, c'est quoi pour toi ? cellule au ciel ouvert. (mais ce sont tes côtes, telles des barreaux de prison, qui se referment sur ton palpitant ankylosé, à la seule idée de prendre la mer.) ta maison, et ton tombeau. dans tes veines, coule le sang – presque ancestral – des fondateurs de cet endroit, coupé du reste du monde, loin de l'ère du temps. tu ne connais que cette terre, dont tes pas font voler la poussière. (ce sont les astres, qui tombent alors en poussière, dansant au-dessus de ta tête.) ici, ce sont ces nuits d'hiver, solitaires et silencieuses, à observer les constellations. ce sont les journées caniculaires, à errer entre les arbres, esquissant parfois un pas de danse; trois fois rien, juste un entrechat. c'est l'écho de ton rire d'enfant, se fracassant contre les pierres; et puis rapidement couvert par le fracas de ton myocarde euphorique. tu es née ici, môme de ces rues terreuses, enfant de ce ciel kaléidoscopique qui s'imprime sous tes paupières, chaque fois que tu fermes les yeux. le goudron, les voitures, la technologie, toutes ces choses là, ça ne te tente pas des fois, ou t'es plutôt grand air ? tu n'es qu'une enfant, remi. curieuse, avide de découvertes, te perdant parfois entre deux pages d'un livre. (tu vogues alors sur des océans inexplorés, gravis des monts immenses et sereins, t'accroches aux ailes d'un oiseau mythique.) tu rêves de voyages, d'aventures; mais t'as tellement peur, au fond. parce que ce monde, dehors, ce n'est pas le tien. alors, tu ne t'es jamais aventurée plus loin que rieu; fourrant dans ta grande besace trouée, gouaches et pinceaux, pellicules et toiles encore blanches, antiques livres de grande littérature, vieux trente-trois tours, ou de nouvelles ballerines, et des cordes pour ton violon. et puis, tu rentres aussitôt. effrayée par l'inconnu, autant que tu es séduite par les étrangers qui débarquent dans ta vie comme tout autant de boulets de canon. et tu comptes rester encore longtemps ici, ou c'est juste pour une petite durée ? ton tombeau, te répétait inlassablement ta mère, pour te bercer dans la nuit. rester dans la quiétude d'un cercueil qu'on vous offre, au lieu d'un couffin. oui, mais eux, ils ne sont pas comme toi, songes-tu avec une appréhension fébrile. et s'ils te quittaient; s'ils venaient à te déserter, ne laissant dans leur sillage qu'un champ de ruines? (ton tombeau, te rappelles-tu; et tu y tomberas bien plus vite que prévu.) te voilà devenue bien misérable, remi. la fille des courants d'air, disait-on; et celui d'une porte qui se claque suffirait à te briser. et que feras-tu, alors? les suivrais-tu? quand bien même cela signifierait de tourner le dos au seul univers que tu as jamais connu, au seul monde auquel tu auras appartenu? tu fais quoi de tes petites mains sinon ? tu as de l'or entre les doigts, bella. c'est ce qu'on répète inlassablemment à la jolie remi. (donnez-lui un pinceau, elle vous peindra une scène vivace mais sublime. laissez-lui un appareil photo, elle capturera un instant éphémère d'une rare beauté, sous le revers d'une lumière mortelle.) artiste, souffle-t-on avec douceur et, aussi, une légère admiration – un tantinet d'envie, parfois. mais ils ne mesurent pas la moitié de ce dont t'es capable. il y a ton violon, celui dont les cordes pleurent, gémissent et puis crient. il y a tes pas de danse; tu sembles alors si légère qu'on se dit que tu vas juste t'envoler. mais toi, remi, ce que tu préfères, ce sont tes bouquets de fleurs. autant de sourires que tu offres à ceux qui passent devant ton stand de fortune. autant de couleurs que celles bariolant tes robes, que tu troques toujours en échange d'esquisses d'un môme courant dans les champs, d'un vieux disque presque rayé d'avoir trop tourné. (c'était ta mère, avant, qui vendait ses si jolies fleurs. bella, qui piquait toujours tes cheveux d'une pensée, ou d'un dahlia; et qui leur piquait ses colères à l'italienne, à ceux qui tentaient de l'amadouer.)
- trois-cents lésions et les rideaux se ferment
ici tu écris ce que tu veux tu nous parles de ton personnage, sa vie, ses envies, tu dis un peu ce que tu veux du moment que tu nous fais dix lignes minimum.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Sam 11 Avr - 23:04

bienvenue au paradis jolie coeur :woo:
par contre je suis trop désolée mais... ma kishi (enfin, ma remi :heart:) elle est pas native d'ici malheureusement.. c'est peut-être pas assez clair mais ils viennent du nevada, ils sont arrivés ici y'as quelque chose comme deux mois :woo: je suis désolée de te dire ça maintenant que t'as tout écrit (et c'est vraiment beau) :woo:
donc je sais pas ce que tu veux faire, si tu veux changer ou si tu préfères abandonner le lien ? :sad:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Sam 11 Avr - 23:16

je t'envoie un mp. :culotte:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Sam 11 Avr - 23:29

bienvenue♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Dim 12 Avr - 12:07

t'es magnifique. :tombe: :tombe: bienvenue. :coeur:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Dim 12 Avr - 12:13

d'accord, ok, j'suis amoureuse. :woo: :woo: :woo:
le titre, le pseudo, l'avatar et les mots, non mais tes mots. :tombe: :tombe:
ça devrait pas être permis.
bienvenue en tout cas, merci d'avoir choisi notre forum. :woo:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Dim 12 Avr - 14:24

oh je suis trop contente que tu tentes le scénario, on va faire de belles choses tous ensemble. :brille:
bienvenue alors :coeur:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   Mar 28 Avr - 20:53

fiche abandonnée. :woo:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: INTERSTELLAIRE.   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTERSTELLAIRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: après la nuit :: Corbeille-