AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 en-quête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 7
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: en-quête.    Ven 21 Aoû - 19:36

camille vingt-et-un ans mathias lauridsen (crédit)
Code:
- mathias lauridsen + (louison weiss)

J'ai essayé de résister, fortement, vraiment fort, et puis je me suis dit que ça en valait pas la peine de gâcher toutes mes précieuses forces, et qu'il valait mieux que je les utilise à me concocter un personnage, et donc j'ai abandonné la lutte, d'autant plus qu'un petit bonhomme s'est profilé dans ma tête, donc voilà. Ca a l'air tellement doux ici, en même temps  :woo:  
louison, weiss (27)



- day is done

les bobos dans leur petite forêt sans rien juste la nature, ça t'inspire quoi ? Je ne connaissais rien de tout ça avant. La première fois que j'en ai entendu parler, j'avais à peine seize ans, et je m'imaginais des trucs. Je les voyais à moitié dénudés toute la journée, attachés à leur drogue, oisifs et pourtant solidaires, dans le besoin mais heureux, libres et misérables, sales. Et tout ça me fascinait. Ca m'a trotté dans la tête pendant longtemps, des années même. Avant que je ne décide d'aller voir ça de plus près. J'étais réticent, juste curieux, j'avais pas l'intention de poser mes bagages, parce que ça m'inspirait pas non plus confiance. Des sauvages, qu'on m'avait dit. Et j'y croyais. Mais j'étais curieux de voir à quoi ça pouvait ressembler la vie d'un sauvage. Je voulais être moins propre, moins rangé, moins sage. Finalement, ils avaient tout faux. C'est plus propre ici, mine de rien. Les gens sont un peu sauvages sur les bords, mais c'est comme partout. Parfois, l'isolement fait peur et me plonge dans des angoisses corsées. L'absence de bruit surtout. Ceux qui y habitent depuis toujours et à jamais me fascinent d'autant plus. J'ai du mal à comprendre parfois. Mais j'ai fini par accepter leur vie, leurs idées et leur besoin d'être là. Parce que j'ai fini par en avoir besoin aussi, étrangement.
entre nous comme ça, t'aimerais plutôt les rejoindre ou plutôt les voir s'envoler  ? La première fois que je suis venu ici, j'avais vingt ans. J'étais curieux et en même temps inquiet de ce que j'allais y trouver. Et surtout, je n'avais pas le choix, j'étais obligé de m'en contenter pendant quelques temps. J'avais tout lâché là-bas d'une manière plus ou moins violente. Je n'avais plus le choix. Ca fait donc sept ans que j'y suis. Je pars, et je reviens. Je suis plus chez moi ici que là-bas maintenant, bizarrement. Je ne sais pas si je construirai quelque chose d'éternelle, que j'y resterais à jamais. Mais je reviens toujours. Un peu mélancolique des routes goudronnées et du bruit. Mais je reviens quand même. Et le jour où je partirais pour de bon, ce sera douloureux, évidemment. Je serai alors mélancolique du silence. Si on regarde bien, je ne fais pas partie totalement intégrante du lieu et je m'y sens toujours un peu comme un étranger. Je ne sais pas ce que je voulais y trouver et je ne suis pas sûr d'avoir trouvé quoique ce soit.
et tu comptes rester encore longtemps ici, ou c'est juste pour une petite durée ? A chaque fois que je vais retrouver la grande ville, je ne sais  pas si je reviens. Mes voyages loin d'ici ne sont jamais longs, mais je ne fais jamais de promesse de retour. Tout simplement parce que je ne sais pas encore combien de temps je vais rester ici. La douceur du lieu me prend à la gorge à chaque fois que j'y retourne, et je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise sensation. Je m'étonne encore de revenir. Et pourtant ça fait déjà sept ans que je dis à tous que j'habite ici maintenant. Et puis quel avenir en dehors d'ici ? J'ai tout abandonné avant d'avoir vraiment fait ma place ailleurs. Le retour serait difficile et la vie encore plus cruelle. Pas sûr que ça en vaille le coup. Mais à force de me voir comme un étranger ici aussi, il y a bien un jour où je partirais. Un jour plus ou moins lointain, assez incertain. C'est surtout ça que je suis venu chercher, je pense, l'absence de certitude à chaque minute du jour. Je me laisse aller à voir les choses venir dans la seconde, alors que ma nature  organisée et prévoyante se crispe.
tu fais quoi de tes petites mains sinon ? En arrivant, je me suis rendu compte que je ne savais rien faire de mes mains. Rien d'utile ne me venait en tête. Pourtant j'avais envie de participer. Ca me semblait primordiale, comme si sans ça, je ne serais qu'un fantôme, encore une fois. Je me rendais compte de l'inutilité de mes connaissances mais ça ne les rendait que plus charmantes à mes yeux. Et puis il y avait eu ce jour près du lac, avec cette barque où je m'étais prêté au jeu du pêcheur débutant. Je n'étais pas particulièrement bon, et ne le serai jamais. Le calme, l'eau, c'était seulement cela qui m'avait attiré. Et pourtant, encore aujourd'hui, je joue au pêcheur pour les autres.


- inhaler

Il est cinq heures du matin sur la barque qui flotte sur l'eau limpide du petit jour.
Il note ces quelques mots distraitement sur son petit carnet de voyage. Il le remplit à chaque retour de ces visites urbaines avec la ferme intention de continuer tous les jours. Puis la vie reprend et l'exceptionnel devient le quotidien et il ne comprend plus pourquoi il devrait en prendre note scrupuleusement. Il s'étonne à chaque fois de ne pas vouloir que ce séjour s'arrête. Pourtant, comme à chaque fois, il a pris toutes ses dispositions pour pouvoir retourner en ville. Il a trouvé appartement et travail si jamais ça ne lui convient plus. Mais encore une fois il annule tout et reste ici.
Il est au milieu du lac et il se dit qu'il y est bien. Comme un roi. Dans une heure il s'ennuiera et sortira de sa barque avec la ferme conviction qu'il fait ça seulement pour s'amuser. Que ce n'est pas devenu son métier et qu'il ne se rend pas vraiment utile. Et c'est tout le contraire la vérité, comme souvent. Le jour où il s'en apercevra, ce sera sûrement le jour de son départ définitif. Alors il se contente de ses fausses impressions en sachant parfaitement qu'il se ment à lui-même. Et ça lui convient.
Il a vu ses parents en ville. Il ne le fait pas à chacun de ses voyages. Pourtant, ils étaient tous heureux de se retrouver. Et pour une fois, plus qu'une autre, il a failli rester. Parce que ça lui semblait moins pénible et que ça lui manquait tout d'un coup beaucoup plus. C'étaient aussi les paroles de son père qui l'ont entraîné dans ces projets fumeux : « tu te fais un peu vieux pour ce genre de lubies, mon garçon. » Et il n'a pas pu le contredire. Ce qu'il y cherchait, il la trouvait en arrivant, à ses vingt ans. Maintenant, il n'y recherche plus rien et ça a perdu de son intérêt, visiblement. Il ne peut plus justifier, ni aux autres, ni à lui-même, son séjour prolongé.
Alors aujourd'hui, quand il dépose sa barque sur la berge, il annote de manière encore plus frénétique ses réflexions du jour, sur cet endroit. Le poids du « on ne sait jamais » lui fait oublier de saluer les autres qu'il rencontre alors qu'il rentre chez lui. Et il se rend compte, que la notion de « chez lui » devient vide de sens peu à peu alors que s'acheminent dans sa tête des projets de retour de plus en plus sérieux.


Dernière édition par Louison Weiss le Jeu 3 Sep - 20:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 163
Dans ta tête : Les rêves qui sommeillent en mon coeur
Date d'inscription : 04/05/2015

Une vie d'autre temps
Vie d'antan: C'était beau, mais dans mon coeur, dans tout mon être, je savais que ce n'était pas chez moi.
La première fois que tu as vu les hautes lumières: Mon cœur s'est allégé, le voile sur mon âme s'est levé, j'ai alors su que je resterais là pour l'éternité
MessageSujet: Re: en-quête.    Ven 21 Aoû - 22:06

Bienvenue !!!!!! :brille:
Mais oui tu as bien fait de lâcher prise, ici c'est tellement cool, pas besoin de résister !!
T'auras plein de câlins et de bisous, tu vas voir c'est génial ! :brille:

_________________
Eat, drink and be merry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacitedesdieux.forumactif.org/
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 21
Date d'inscription : 16/08/2015

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières:
MessageSujet: Re: en-quête.    Ven 21 Aoû - 22:19

Bienvenue :heart:

_________________

FEEL THE WOODS

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 296
Dans ta tête : (toi toi toi toi toi toi toi toi toi toi toi toi) et la lune et jude et nous deux.
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20

Une vie d'autre temps
Vie d'antan: je crois que j'étais une biche avant. parfois j'ai envie de courir très vite et sauter très haut dans les prairies. papa dis que je suis une jument.
La première fois que tu as vu les hautes lumières: née dedans moi (comme isha, comme doli).
MessageSujet: Re: en-quête.    Sam 22 Aoû - 11:14

c'est vrai ça, faut pas forcer comme ça, laisse toi aller aux hautes lumières :woo:
bienvenue à la maison petit coeur :heart: j'ai hâte de découvrir louison (j'adore ce prénom)

_________________
toi + moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 108
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: en-quête.    Dim 23 Aoû - 13:07

J'ai hâte aussi :mad: :heart: :tombe: puis avec le vava :salive: il fait super dure de visage, :bise: bienvenue et j'adore le prénom :bave:

_________________

Permets-moi de baptiser mon âme avec l'aide de tes eaux
couler mes douleurs et complaintes, laisse la rivière les pendre, la rivière les noyer
Ibeyi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 7
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: en-quête.    Lun 24 Aoû - 15:35

merci beaucoup, j'ai bien fait de céder, vous êtes des choux :prie:
j'essaye de ne pas vous décevoir avec mon petit Louison :larmes:
River : ouai, il fait dur, c'est fait exprès, mais c'est une crème à l'intérieur :woo: (enfin, presque ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 163
Dans ta tête : Les rêves qui sommeillent en mon coeur
Date d'inscription : 04/05/2015

Une vie d'autre temps
Vie d'antan: C'était beau, mais dans mon coeur, dans tout mon être, je savais que ce n'était pas chez moi.
La première fois que tu as vu les hautes lumières: Mon cœur s'est allégé, le voile sur mon âme s'est levé, j'ai alors su que je resterais là pour l'éternité
MessageSujet: Re: en-quête.    Lun 24 Aoû - 15:41

Oh mon dieu mais comme il est trop sublime ce Loulou !!!! :brille:
J'ai envie de lui faire plein de câlins, dans sa maison, dans mon tipi, dans la forêt, dans un lit, tout tout tout pour le faire rester tellement qu'il est trop choupi !! :brille:
Dit moi Louison, tu veux bien rester encore un peu pour nous faire des bisous et nous laisser te convaincre que tu es bien chez toi ici ? :brille:

_________________
Eat, drink and be merry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacitedesdieux.forumactif.org/
avatar
VIEUX FRÈRES

Messages : 203
Dans ta tête : Et moi qui croyais que j'étais pas comme il fallait
Date d'inscription : 06/03/2015
Localisation : entre les rivières et les hautes lumières

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières: au premier souffle de la naissance, dans la douceur de l'enfance, dans la saveur de l'ignorance
MessageSujet: Re: en-quête.    Lun 31 Aoû - 16:52

Louison, c'est si sublime :woo:  :cute:
Et puis ce début de fiche, pourquoi c'est pas terminé ? :woo:
Est-ce-que ta fiche est toujours d'actualité ? As-tu besoin d'un délais supplémentaire ? En l'absence de réponse nous devrons procéder à une suppression :woo:

_________________


c'était beau hier, c'était beau ce matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 7
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: en-quête.    Jeu 3 Sep - 20:09

meika - oh merci :prie: il accepte tous les câlins et les bisous du monde, je suis sûre que ça peut le convaincre :larmes:

isha - désolée, j'ai été terriblement longue et peu présente, mais j'ai enfin terminé ma fiche :prie: :larmes:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VIEUX FRÈRES

Messages : 203
Dans ta tête : Et moi qui croyais que j'étais pas comme il fallait
Date d'inscription : 06/03/2015
Localisation : entre les rivières et les hautes lumières

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières: au premier souffle de la naissance, dans la douceur de l'enfance, dans la saveur de l'ignorance
MessageSujet: Re: en-quête.    Jeu 3 Sep - 21:25

Pas de soucis ma belle, ça aurait été dommage de te supprimer avec une si belle plume :woo:
Mais c'est pas le cas, je te valide avec joie et te souhaite une bonne aventure parmi nous :sage:  
j'ai hâte de lire tes Rps :coeur:

_________________


c'était beau hier, c'était beau ce matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: en-quête.    

Revenir en haut Aller en bas
 

en-quête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: aux innocents les mains pleines :: contempler les vivants :: décrocher les hautes lumières-