AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À PLUS TARD CROCODILE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: À PLUS TARD CROCODILE   Ven 6 Mar - 22:58

léanna, teenrageuse (noturbae@tumblr)

:heart:

ben moi, c'est léanna, vous m'avez peut-être croisé sous le pseudo de submvrine sur bazzart (parce que j'suis partout, m'voyez) puis moi j'suis ici parce que le staff il est trop nul, et le forum aussi, du coup j'me devais d'ensoleiller un peu le coin par ma beauté. (ouais)  :regis: sinon arctic monkeys, lana del rey, poésie à deux balles, violer baudelaire, régis  :regis: , mangue, chanter du k-maro sous la douche, courir dans la rue quand il pleut, saez, tumblr, fauve, simone nobili, jake cooper, crier très très fort, parlé kom 1 kikoolol, les astres et les comètes, et voilà  :woo:  :woo:
lola, mer (23)



- YOU'RE MY 5AM THOUGHTS

eh, toi, qu'est-ce que tu viens faire par ici ? j'sais pas ce que j'fous là, je crois que j'suis venue ici pour soen, parce qu'il m'a dit qu'il y'avait des lumières qui rivalisaient avec les gratte-ciels urbains, que les aurores boréales étaient encore plus belles que le brouillard des volutes de nos cigarettes. j'voulais pas venir à rieu parce que je m'étais éprise d'amour pour les draps sales, les escaliers dégueulasses, nos doigts terreux, nos esprits brouillons et maladroits. ma nécropole d'amour, que je devais quitter pour les cheveux en fleur, les cabanes un peu cabossées, les champs aux mille et une couleurs. mes yeux ne voient que le gris anthracites du bitume, le bleu des yeux des filles s'est envolé pour laisser place au noir. 
d'où tu nous viens, tu faisais quoi avant ? parle nous un peu de ta vie avant. on m'a dit que les étoiles, on les voyait mieux, ici. d'où je viens, il y avait des étoiles aussi, mais le brouillard de nos perpétuelles cigarettes nous faisait voir sombre et flou. là-bas, on ne voit rien, personne n'a jamais rien vu. on s'évite, en s'entretuant, sans un regard, on se moque des autres, sans assumer, gueule fermée. c'est triste hein. moi j'en avais marre de ne voir aucune étoile dans le ciel (et rien voir en général aussi), à cause de toutes ces lumières artificielles, ces lumières fourbes qui, mêlées à l'hystérie procurée par la senteur de ma cancéreuse, me rendaient ivres de la ville. avant, je ne faisais rien, je n'étais rien. c'était chacun pour soit, on survivait, mais on n'existait même pas, on n'avait plus la force de frapper les poings contre les murs sûrement. (et puis au fond, ça veut dire quoi exister, hein ?) les lumières tamisées des réverbères le soir que je regardais avec mes yeux mi-brumeux mi-soir d'orage, le dioxyde de carbone coulant dans mes veines, ma ville, ma nécropole, mon endorphine, ma vie.
et tu comptes rester encore longtemps ici, ou c'est juste pour une petite durée ? jamais, j'veux pas rester là. les étoiles sont laides en fait, il n'y a qu'une comète qui me rend ivre, hystérique, qui me fait tourner la tête. et il n'y a qu'elle qui compte, il n'y a qu'elle qui ne doit pas partir. (elle ne va pas partir hein ? même avec ma personnalité de merde, ma mentalité de merde, mes manies de merde, mais je t'aime inexistants, mes sentiments refoulés ?) je ne resterai que pour elle, et je ne partirai qu'avec elle. on fera le tour du monde ensemble, on prendra que notre bateau à nous, des crayons pour colorier, et nos rêves pour continuer à espérer, et on larguera les amarres. elle me chantera des chansons, elle dansera comme une gamine de cinq ans, et moi je la regarderai et je l'insulterai comme toujours, avec mon coeur qui bat, qui tourne, et se retourne dans tous les sens. je sais pas si ça plaît à lele, cette situation. si elle est heureuse avec moi. (on s'en ira loin, les volutes de fumée du moteur de notre moto s'envolant loin dans le ciel, nos éclats de rire et nos sourires toujours dans nos poches, j'te promets, on se casse d'ici, le plus vite possible)
tu fais quoi de tes petites mains sinon ? moi, je construis des maison-arbres, des cabanes à fleurs, des refuges pour les moins-que-rien, des hôpitaux pour les souffrants de la guerre (des sentiments) et je fais pousser des coquelicots sur les murs en guise d'amphétamines. y'a martin qui m'aide à couper du bois, je crois qu'il s'amuse, et qu'il m'aime bien. (moi aussi je l'aime bien, même si ma paume a déjà brisé les os de ses joues une fois, et que je ne sais pas comment lui dire que ses cabanes sont belles) ensemble, on aime bien fabriquer des bateaux aussi, avec nos t-shirts tout sales en guise de voile, et le reste de notre bois.

- FLOWERS IN MY HAIR

lele, tu sais, moi j'ai fait l'amour à des incompris, des brutes, des sauvages, ds mal-aimés, des belles personnes, des gens sales, et des sirènes.
j'ai posé mon pied sur chaque parcelles éphémères que la terre pouvaient m'offrir, tu sais, j'aimerais t'offrir chaque merveilles du monde, t'offrir le goût sucré des mots d'amour et les graver sur ta peau brunie par le soleil que t'offrait mes sourires en coin. t'offrir des rires aux éclats, qui s'envolent encore, loin de tout ça, tu te rappelles de nos escapades improvisées, de nos pieds foulant le macadam souillé par la vie, et de nos mains se tuant sous la lumière des douze coups de minuit. t'offrir un bateau, avec une jolie voile qui danserait avec élan et entrain, comme toi, des mouvements comme une liberté mise en mélodie. on écrira notre histoire, les paumes contre les murs, et les ongles souillés par la poussière d'étoiles de nos cigarette et la peinture d'ébène.
mais comment tu fais toi, lele, pour hurler comme ça, à t'en retourner la tête, comment tu fais pour passer tes mains dans mes cheveux, sur mes joues, sans te demander pourquoi c'est froid, pourquoi la douceur de ma peau n'est pas humaine ? j'aimerais bien te regarder aussi, comme les jolies filles dans les films, d'un regard-revoler qui tue, en plein dans la tête. ça me tue, la façon que tu as de vivre, comment tu fais hein ? comment tu fais pour être comme tout le monde, ou plutôt être toi, rien que toi (contre moi) avec tes mots-merveilles qui fondent sur mes joues, piquant la couleur des coquelicots morts des champs, et les constellations embrumées tout au fond de tes yeux, étoiles que j'ai inventé (je les ai appelées astres et désastres, parce que mon ventre se remplit de tout ça quand je me perds dans la voûte céleste de ton regard) .

((mais aussi, dis-moi lele, comment fais-tu pour être jolie en robe, en jupe, salie par la terre, les cheveux attachés, nue, sans artifice, juste toi et ton coeur exposé au clair de lune, hein ? comment fais-tu pour aimer le monde, alors que tu n'as rien vu, tu ne sais rien lele, de tout ce qui se passe à travers les murs. là-bas, les étoiles ne brillent plus, les supernovas meurent aussi, et les hautes lumières sont factices, le monde est laid, lele. le monde est moche, le monde est mort, et j'ai l'impression qu'il n'y a que ta main dans la mienne qui a le pouvoir de braver les interdits, de frapper encore plus fort que les vagues déchaînées du monstre atlantique, de résister au venin de l'écume de nos jours échoué sur les plages.
j'en ai marre de toi lele, de la beauté de ton regard, ta manie de pointer la plus belle des étoiles du ciel, lançant l'air de rien, un sourire désinvolte perforant tes lèvres qu'elle te fait penser à moi.
c'est pas vrai lele, c'est toi la comète, la plus belle, la lumineuse.
je suis trou noire, tu es comète,
t'attirant dans le néant infernal des interdits

je te mens lele. depuis le début. j'suis pas une belle personne, les cheveux des sirènes ne sont pas blonds et ondulés, et peut-être aussi que mes mots ne sont que mensonges. je suis une moins que rien. c'est moi la trouillarde, je n'ai rien vu du monde, parce que le monde a peur de moi. les terres éphémères se brisaient sous mes pieds. mes mains ivres de joues à cogner étaient trop sales pour toutes les merveilles du monde, mais ce qui compte, c'est que mes yeux sont assez humides pour faire pousser des fleurs colorées dans tes cheveux, le long de tes joues.))  
 


Dernière édition par Lola Mer le Sam 7 Mar - 19:01, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Ven 6 Mar - 23:17

:regis: pfffffffffff :regis:
(t'es bonne, t'es belle, merci encore, bienvenue, tu pues :heart: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Ven 6 Mar - 23:26

:regis: :regis: tu vas encore critiquer mes gommes hybrides trop classes c'est ça ? :regis:
(t'es belle avec froseth aussi, puis du love sur toi quand même hein :woo: :heart: )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 296
Dans ta tête : (toi toi toi toi toi toi toi toi toi toi toi toi) et la lune et jude et nous deux.
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20

Une vie d'autre temps
Vie d'antan: je crois que j'étais une biche avant. parfois j'ai envie de courir très vite et sauter très haut dans les prairies. papa dis que je suis une jument.
La première fois que tu as vu les hautes lumières: née dedans moi (comme isha, comme doli).
MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Ven 6 Mar - 23:47

a bientôt les étoiles :coeur:
j'ai trop hâte de lire

_________________
toi + moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 230
Date d'inscription : 15/02/2015

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières:
MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Ven 6 Mar - 23:57

bonjour, je t'aime, au revoir :woo:
(tu sais tout le bien que je pense de toi, de lola, de tout quoi :tombe:)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 0:17

zoe moh, merci beaucoup j'espère pas décevoir alors :woo: :woo:
marie lole will rule :woo: :tombe: je t'aime aussi, adieu :woo:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 230
Date d'inscription : 15/02/2015

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières:
MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 0:20

LOLE IS DA BEST COUPLE WE EVER MADE :mad: :mad: :mad: :mad:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VIEUX FRÈRES

Messages : 203
Dans ta tête : Et moi qui croyais que j'étais pas comme il fallait
Date d'inscription : 06/03/2015
Localisation : entre les rivières et les hautes lumières

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières: au premier souffle de la naissance, dans la douceur de l'enfance, dans la saveur de l'ignorance
MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 9:43

:hum: :hum:
J'ai hâte de voir cette petite fiche :sexy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 11:33

ON VA ÊTRE TROP TROP BELLE :mad: :mad: :mad:

isha :hum: :hum: j'espère ne pas décevoir alors :woo:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 11:35

léanna. :woo:
quel pseudo. :tombe:
bienvenue mademoiselle. :heart:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 11:37

lisa :woo: (t'as pris theo en plus :tombe: )
meeeerci :woo:
(guirlande de smileys pervers pour la peine :perv: :perv: :perv: :perv: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 11:40

Bienvenue, tu es belle :kyaa:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 11:44

toi aussi t'es beau :woo: merci merci :heart:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 11:46

et oui, theo avec tes avatars. :hum:
ne me provoque pas avec une guirlande de smiley pervers, enfin. :koi: :regis:
(:perv: :perv: :perv: :perv: :perv: :perv:)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 12:12

t'aurais pas pu être plus belle que ça, franchement trop de perfection quoi :hum:
rhoh, mais faut pas être timide voyons, c'est pas comme si j'avais fait une guirlande régis/tobias :siffle: (d'ailleurs j'ai crisé quand j'ai vu que y'avait pas de smiley tobias :nono: )

EDIT : OH MAIS vous avez rajouté tobias !!!!!! :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 12:21

:tobias: :tobias: :tobias: :tobias: :tobias:
c'est rectifié voilà. :regis:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 12:23

elles seront trop belles nos guirlandes maintenant :regis:
:tobias: :tobias: :tobias: :tobias:
(bon j'vais arrêter j'crois, on va me prendre pour une grosse perverse :siffle: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 14:46

:tobias:  :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
NOUS SOMMES DE CEUX

Messages : 230
Date d'inscription : 15/02/2015

Une vie d'autre temps
Vie d'antan:
La première fois que tu as vu les hautes lumières:
MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 19:19

Voilà, j'peux mourir demain, j'ai vu la beauté du monde, toutes ses merveilles, toutes ses richesses, réunies dans ta plume :sad: j'aime comme tu parles de Lele, j'aime comme tu parles de tout, des astres et des comètes, du monde mort et qui tourne encore :woo:
bien sûr que j'te valide, faudrait être folle pour pas le faire :sad: t'es belle, belle à mourir, à se damner, et ça, j'suis prête à le faire cent fois pour toi :sad:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Sam 7 Mar - 19:27

nikmoukprofessionnel :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: :tobias: :regis: QUESCHUA WILL RULE :tobias:
marie :woo: :woo: :woo: je t'aime, c'est tout ce que j'ai à dire, puis merci pour tout tout tout :woo: (j'suis rassurée que lola te plaise quand même :heart: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   Dim 12 Avr - 12:50

fiche supprimée. :woo:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: À PLUS TARD CROCODILE   

Revenir en haut Aller en bas
 

À PLUS TARD CROCODILE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À PLUS TARD CROCODILE
» Je sais maintenant ce que je veux faire plus tard!
» crocodile et douce selle (pour archiviste)
» Avant c'est trop tôt , après c'est trop tard !!
» NOUVEAU PÉTARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: après la nuit :: Corbeille-